Pourquoi mon banquier refuse de renégocier mon prêt ?

La renégociation n’est pas un droit. La banque n’est en aucun cas obligée d’accepter de renégocier votre prêt immobilier, elle n’a rien à y gagner. En effet en renégociant votre prêt, la banque diminuerait la part de sa rémunération (le taux d’intérêt). Tout dépend de l’effort que votre banquier peut consentir pour vous garder comme client. Généralement, les banques font un geste commercial.

Attention, parfois l’avenant au contrat est édité plusieurs mois après et, pendant ce temps vous continuez à payer les intérêts sur la base de l’ancien taux. Soyez vigilant sur les délais d’exécution de votre banquier.

D’autres raisons peuvent expliquer ce refus :

  • Le surcroît d’activité occasionné par les taux attractifs : de nombreux nouveaux prêts sont émis et beaucoup de renégociations demandées. Cela provoque un goulet d’étranglement sur la charge de travail et les banques préfèrent privilégier les nouveaux arrivants.
  • La marge de manœuvre commerciale : selon le périmètre régional, les agences doivent appliquer un barème de taux.
  • Votre profil emprunteur : si vous avez des retards de paiement, la banque vous accordera difficilement cette faveur.

Votre banquier peut refuser de renégocier, mais vous avez le droit de procéder au règlement anticipé du capital restant dû. Vous avez donc la possibilité de faire appel à la concurrence pour renégocier par l’intermédiaire d’un rachat de prêt.