Combien coûte l’assurance de prêt ?

Pour un couple d’emprunteur, cette assurance peut se révéler être bien plus onéreuse qu’une assurance auto ou habitation. En faisant appel à la concurrence il est possible d’en réduire le coût jusqu’à -66%.

Pourquoi un tel écart dans les prix ? L’assurance groupe de la banque assure tous les emprunteurs de la même manière, pour des risques qui peuvent ne pas vous concerner en tant qu’individu. L’assurance individuelle (délivrée par un assureur ou un courtier) permet de segmenter précisément votre risque individuel, vous obtenez une tarification plus juste.

Le montant de l’assurance est lié à l’âge, aux risques du profil de l’emprunteur et aux caractéristiques du prêt. Plusieurs composantes déterminent le prix d’une assurance de prêt : le taux d’assurance, le mode de calcul, le taux de commissionnement.

Avec ARTURO c’est simple : après avoir renseigné les informations pour calculer le montant total de votre assurance emprunteur, vous obtenez en quelques clics votre estimation personnalisée : montant de votre mensualité et coût total de votre assurance. Avec l’ARTURO vous avez accès à une assurance moins chère à garanties égales.

 

Le taux d’assurance

Le montant de l’assurance de prêt est calculé en fonction du taux d’assurance, il augmente en fonction de votre âge, des risques liés à votre profil des garanties à couvrir et de la durée du prêt. Ensuite, le taux d’assurance est appliqué sur le montant emprunté.

Les professionnels de l’assurance (assureurs et courtiers), de par leur expertise métier, appliquent des taux d’assurance plus bas que ceux pratiqués par les banques.

 

Qu’est-ce qui impacte le coût de l’assurance ?

Les risques liés à la personne à assurer augmentent le coût de l’assurance. Si n’êtes plus en mesure de rembourser votre emprunt, en cas de maladie, de décès et arrêt de travail, l’assurance prendra alors le relais. Votre âge est le premier point déterminant. Plus en avance dans les années, plus la probabilité d’avoir des problèmes de santé augmente. Votre état de santé actuel, vos antécédents, votre hygiène de vie (exemple fumeur), vos déplacements (kilométrage et/ou voyages à l’étranger) font partie des risques à venir. Certaines activités professionnelles sont classées à risque (policier, militaire, etc.). Vos activités de loisirs avec la pratique d’un sport classifié dangereux (saut en parachute, etc.) présentent un risque supplémentaire.

Les données liées à votre emprunt : le type de projet (locatif ou résidentiel), les exigences de couverture de votre banque, le montant et la durée de l’emprunt.

 

Le mode de calcul sur le capital emprunté

Deux modes de calculs peuvent être envisagés pour déterminer le montant total de votre assurance.

Calcul sur le capital restant dû : la cotisation d’assurance est dégressive dans le temps car elle se calcule sur le capital restant dû de votre prêt. À cela s’ajoute la variable de votre âge atteint (date de l’échéance du calendrier), le risque augmente avec l’âge. La cotisation d’assurance étant variable selon l’avancement du contrat, soyez vigilant sur montant détaillé dans l’échéancier.

  • Méthode généralement appliquée par les assureurs et courtiers.

Calcul sur le capital emprunté : le taux est appliqué sur le montant du capital initial, vous payez le même montant sur toute la durée de l’échéancier.

  • Méthode généralement appliquée par les banques.

Mais alors quel est le mode de calcul à privilégier ?

Ce n’est pas tant le calcul qui importe mais surtout le montant total de l’assurance, toutes les sommes que vous aurez déboursées au terme de votre prêt.

  • Vous devez donc vérifier le coût total de l’assurance : la somme de toutes vos cotisations d’assurance durant la durée de vie de votre prêt immobilier et les frais liés à l’adhésion et à la gestion de votre contrat. (fin note)
 

Le taux de commissionnement

Chaque distributeur, banque, assureur, courtier prend généralement une marge sur le montant de votre mensualité d’assurance. Cette marge correspond à la rémunération de distribution du service, c’est ce que l’on appelle le taux de commissionnement.

Le distributeur peut choisir de ne pas demander de commissionnement et à la place vous payez des honoraires. Cette solution peut se révéler être bien plus intéressante financièrement pour l’emprunteur.

 

Comment obtenir un devis d’assurance

Pour obtenir un devis d’assurance emprunteur, le plus simple est de chercher sur internet, vous pourrez simuler le coût de l’assurance pour votre prêt immobilier. Vous devez renseigner avec attention toutes les informations requises pour obtenir un tarif objectif et un contrat éligible par votre banque. Le coût total de l’assurance, vous permet de comparer le prix le plus intéressant entre le contrat de la banque et les contrats de la concurrence.

  • Mais attention, certaines tarifications omettent les frais de commissionnement ou honoraires, les frais d’adhésion ou même n’affichent que certaines garanties.
  • Soyez vigilant, la tarification obtenue devra correspondre à un type de contrat correspondant aux exigences de la banque (équivalence de garanties, critères CCSF).

En savoir plus sur les critères CCSF Comment changer d’assurance de prêt