Comparaison des prix du marché

Vous avez cherché les meilleures conditions financières pour votre emprunt et avez comparé les taux immobiliers du marché. Il est donc naturel d’avoir la même démarche pour l’assurance de prêt qui accompagne le crédit immobilier. Il est possible d’économiser jusqu’à -66% en choisissant la délégation d’assurance (assurance externe à la banque).

Le moyen le plus efficace est de comparer les prix sur internet sur les simulateurs d’assurance emprunteur. À l’issue de la simulation, vous êtes généralement mis en contact avec un spécialiste de l’assurance assureur ou courtier.

Pour obtenir une tarification précise, vous devez renseigner différentes informations concernant les caractéristiques du prêt à assurer, la banque retenue et le profil des ou de l’emprunteur(s).

 

Caractéristiques du prêt

Il s’agit ici de renseigner les informations concernant l’emprunt à assurer (données de base servant au calcul et au type de contrat à choisir). Munissez-vous de la fiche standardisée remise par votre banque ou de votre contrat de prêt.

  • L’objet de la demande : une nouvelle assurance de prêt ou un changement d’assurance, un rajout de prêt, etc.
  • Le type d’emprunt à couvrir : bien résidentiel, bien locatif ou bien professionnel (les garanties à couvrir sont différentes).
  • Les données du prêt : montant emprunté, durée de l’emprunt, type de prêt (pour le calcul). Il est possible de renseigner plusieurs prêts à la suite : un prêt relais + un prêt classique ou un prêt à taux zéro + un prêt à paliers, etc.
  • Le montant actuel de l’assurance ou celui proposé par la banque (pour vous permettre une comparaison avec notre estimation).
  • La banque prêteuse : pour vous proposer un contrat éligible par votre banque (critères d’équivalence de garanties CCSF de votre banque).
  • Les garanties à couvrir : la formule retenue doit correspondre au minimum exigé par la banque (exemple cas résidentiel ou cas locatif).
  • Le nombre d’emprunteurs : dans le cas de deux emprunteurs, deux assurances sont généralement mises en place pour couvrir les risques de non remboursement de chacun.
  • La quotité à appliquer par emprunteur : permet de définir la part du montant à assurer par emprunteur (le plus souvent 50% chacun, 70% pour l’un et 30% pour l’autre ou encore 100% chacun, etc.).
 

Les informations concernant le ou les emprunteurs

Il est ici question d’en savoir plus sur votre profil emprunteur pour calculer le montant de l’assurance individuelle. N’oubliez pas de renseigner également les informations pour le 2ième emprunteur dans le cas où vous auriez souscrit votre emprunt à deux.

  • Votre date de naissance : votre âge est un élément déterminant pour la tarification.
  • Votre situation professionnelle : actif, retraité (formule adaptée), fonctionnaire (contrat dédié), etc.
  • Des questions relatives à votre activité professionnelle : manutention, déplacements professionnels, etc.
  • Hygiène de vie : fumeur ou non-fumeur.
 

Estimation du coût de l’assurance

Toutes ces informations permettent d’établir une estimation assez fiable du montant de l’assurance :

  • Mensualité par emprunteur.
  • Taux d’assurance par emprunteur.
  • Coût total de l’assurance (doit inclure les frais adhésion et selon les cas les frais de courtage).

Vous pouvez comparer les différentes offres du marché sur la base du coût total de l’assurance. Vous pouvez alors poursuivre avec l’offre retenue.